Aventure à cheval : voyage en Patagonie, Argentine 



    Mon Facebook                 

... Production ÉCOLogique


cuisine traditionnelle


Sur cette photo prise en rando :
 
un quart de chevreau grillé - élevé et tué sur place -, des chicharrones friant dans la marmite - morceaux de graisse en train de fondre -, tortas fritas chaudes - pain cuit dans ladite graisse -...
 
Venez déguster la souveraineté alimentaire !




 

 

Charte de développement durable - ECOLogique

CLIQUEZ

 Pour mieux se comprendre

ECOLOGIQUE :

Le mode de fonctionnement du SOLIECOL promeut une solution naturelle – grâce et dans le respect de la Nature - à nos problématiques. Nous avons commencé à travailler en l'absence total d'investissements. C'est important parce que nous témoignons ainsi de la possibilité de ne compter qu'avec la Nature, celle des hommes et celle qui nous englobe tous. Nous avons simplement mis un touriste au lieu de son propriétaire sur le dos d'un Criollo, nous empruntons leurs chemins, nous traversons leurs épreuves ; cela signifie qu'en rien nous n'interférons négativement sur leur environnement.

Destination peu connue L’extrême nord de la Patagonie se situe hors des sentiers touristiques. C’est pourquoi, à la juste moitié de la route 40 et sous le toit de la Patagonie, le volcan Domuyo, les paysages sont absolument vierges. Ainsi nous avons la chance de proposer un modèle de développement responsable incluant exclusivement les moyens du bord ; en mettant en exergue la richesse du dépouillement, nous prouvons aussi que la simplicité, dont l'empreinte légère ne marque pas notre Terre, améliore notre niveau de vie.

Modalités du voyage – Il s'agit de parcourir environ 130 kilomètres en une semaine en autonomie complète. Grâce aux mules qui nous accompagnent, nous disposons de tout le nécessaire à n'importe quel moment. Nous sommes les gardiens de ces lieux, garantissant une sécurité maximale et une connaissance empirique. Nos chevaux sont calmes et volontaires, câlins et sauvages, réactifs et prudents. Ils sont nés dans cette montagne et n'ont jamais connu ni box ni carrière. Ils font partie de nous, élément vital à notre survie, ils permettent nos mouvements et notre travail, ils sont notre liberté.

Production diversifiée – Au menu de nos randonnées sont à déguster des produits locaux, confitures de nos arbres et miel de nos abeilles, légumes de nos potagers et viande de nos campos, évidemment. Nous sommes parmi les derniers éleveurs transhumants de notre Terre, nous vivons exclusivement de la générosité de la nature et de la logique de nos techniques. Nous imposons le respect de notre culture par l'excellence de ce qu'elle produit, voici la clef de notre raison d'être et la condition indispensable à notre subsistance économique.


Exemple de cycle de production : el carrizo



Notre objectif: relancer la coupe du roseau pour faire des toits traditionnels, remplacés de nos jours par des tôles, de carton goudronné ou de zinc. Rénover notemment le moulin de Chapua, que nous visitons en rando, afin qu'il retrouve son aspect ancestral.




Don Andres, Patagonie argentineavec main d'oeuvre, le cheval garé pas loinca coupe























Suite...




Une fois coupé, on laisse le roseau sur place pour qu'il sèche, au moins une semaine, bien plus si il pleut ! Ensuite nous l'attachons en fardeaux et le transportons jusqu'au lieu de stockage. Nous récoltons en avril mais ne reprendrons les travaux de construction que vers octobre, au printemps !






Chapua, Patagonie argentinedon Ceferino et don Andres
























Ci-dessus les toilettes sèches au campo d'hiver de Ceferino, don Andres, le gardien du Moulin, est venu en professeur ! Merci pour son savoir, il nous appartient aussi désormais!!!
Site développé et mis à jour avec le Système G