Aventure à cheval : voyage en Patagonie, Argentine 



    Mon Facebook                 

Sarah, décembre 2015

Je ne partais pas très rassurée. Me retrouver au bout du monde, à cheval, pour vivre au rythme de vie des gauchos, entourée d'animaux, moi qui ne suis ni cavalière ni aventurière, j'avais matière à redouter la lune de miel... Et pourtant... Dès le premier jour, le décor est planté et ne cesseront de s'offrir à mes yeux des images d'une nature intacte aux mille visages : des montagnes somptueuses, des prairies verdoyantes, une pampa infinie, des lagunes émeraudes, une lumière époustouflante...
Mais aussi grandioses soient-ils, les paysages ne font pas le voyage. Non, ce qui a rendu ce voyage extraordinaire, ce sont les rencontres humaines. Avec Elsilina et Julián, avec Ceferino, avec José, Don Nestor, Juan Carlos, Teresa, et tous les autres...
De la gorgée matinale de chupilca au mate dulce partagé au coin du feu en passant par les barbecues les plus succulents du monde, tous ces instants ont été des moments de partage dont je me souviendrai toujours.
Et puis, tous ces fous-rires, si précieux, qui sont sans doute ce qui me restera le plus longtemps dans la mémoire.
Touchée en plein cœur par la beauté, la délicatesse, l'humanité, le sourire de Ceferino, par l'humour et le grand cœur de Julián, par le courage sans faille, les convictions et l'enthousiasme d'Elsilina qui porte ce projet de toute sa personne, j'ai savouré chaque instant avec chacune des personnes rencontrées.
Non ce voyage n'était pas un rêve, il était au contraire bien ancré dans une réalité, douce et humaine, qui réchauffe les cœurs et fait oublier les petites peurs (lézards) comme les plus grandes angoisses.
Bravo pour tout le projet Soliecol et merci de nous avoir offert la plus belle des lunes de miel.
Vivement de vous revoir ici ou ailleurs.
rando lune de miel

David, décembre 2015


Moi non plus je ne partais pas très rassuré ! Je me demandais bien si je serais encore marié après cette semaine !!

Mais ces inquiétudes, c'était prendre à la légère votre organisation, votre souci de la sécurité, votre immense gentillesse, votre souci du moindre détail. Je n'ai donc pas divorcé ! Mais surtout j'ai vécu mon plus beau voyage, moins du fait des paysages (à tomber par terre !) que de la rencontre des gauchos, ces êtres vrais, riches, à l'intelligence si vive, au grand cœur et à la main sûre.

Merci à eux pour tout ce qu'ils sont.

Merci au clown, artiste, magicien, chanteur, professeur, et surtout vendeur de CD : Julián.

Merci merci merci à leur maman et protectrice à tous : Elsilina !!


Julie et Marianne, décembre 2015

Merci pour tout ! Tant ma mère que moi avons énormément apprécié la rando mais encore plus la culture et le chaleureux accueil. Nous en garderons un souvenir éternel. Bonne continuation.
Hartelyk dank, les Belges
 

Anne-Frédérique, décembre 2015

Muchas gracias para todo ! Merci beaucoup de votre accueil, de m'avoir montré votre vie et votre savoir-faire qui est immense. Ces quelques jours au bout du monde ont été pour moi une oasis de sérénité et de repos. Continuez ainsi, libres, accueillants, avec des projets magnifiques. J'espère pouvoir revenir chevaucher à vos côtés, en attendant, prenez soin de vous.
PS : Demandez à Lina de vous raconter la fable de La Fontaine (un poète très connu chez nous) « Le chien et le loup ». Vous êtes des loups et cela est admirable à mes yeux d'Européenne.


Amandine, novembre 2015

Cheval SainoJe n'ai aucune idée des mots à employer pour transmettre le sentiment que m'inspirent cette aventure et ces rencontres. Je suppose qu'il y a des personnes qui animent les cœurs comme personne. Vous faites partie de ces gens-là. Vous préservez un petit-grand-bout de terre incroyable où la beauté des montagnes n'a d'égal que la générosité des gauchos.
7 jours dans une vie ce n'est rien et pourtant tellement à vos côtés. J'ai un tel respect pour vos actions et votre mode de vie que j'espère avoir la chance et l'opportunité de vous offrir un peu de cette attention que vous nous avez consacrée à chaque instant.
Merci du fond du cœur, prenez soin de vous, de votre terre et de vos projets.
Et à très bientôt Elsi, Cefe, José, Juan y Valentin.
Un abrazo muy fuerte, Almendrita

 

Claude, novembre 2015

L'Argentine, les chevaux, j'en rêvais depuis longtemps. Grâce à Soliecol, j'ai pu réaliser ce rêve dans de très bonnes conditions. Paysages magnifiques, bonne organisation, il n'y a rien à redire.

De retour en France, je ferai de la publicité pour vous.

À titre personnel, j'ai dans l'idée de revenir rapidement, peut-être pour la deuxième randonnée, ou peut-être pour acheter mes propres chevaux et suivre la route 40 ? Dans tous les cas, je repasserai vous voir !

Virginie, novembre 2015

Merci ! Merci ! Merci ! Pour ce merveilleux temps passé avec vous, à découvrir votre pays, votre vie. Merci pour votre accueil et votre gentillesse. De merveilleux souvenirs.

Bertrand, novembre 2015

Tu peux pas imaginer !! J'ai pas les mots pour décrire ces fabuleux décors... J'ai pas les mots pour expliquer mes émotions durant cette fantastique chevauchée !!!

Merci Elsi et aussi aux gauchos



Aziliz, novembre 2015

Merci à ma sœur pour ce merveilleux cadeau que la découverte des paysages que je n'avais vus qu'en photos : c'est-à-dire pas vus (!), et par dessus tout à tous celles et ceux qui vivent en ces lieux et ont su gagner mon estime et mon admiration. J'ai hâte de les retrouver en France pour pouvoir leur rendre un peu de ce qu'il nous ont donné. Longue vie à Soliecol ! La hermana

 

Cheval Vanessa, octobre 2015

Je voulais faire découvrir à ma fille, Vaiana, une autre culture, d'autres repères dans de paysages somptueux. Je pense que j'ai réussi. Je ne m'attendais pas, pour ma part, à autant de générosité. Ceferino a été très attentif à notre bien-être à tous les instants. J'ai beaucoup apprécié les marques d'attention. Merci, Elsilina, de nous avoir fait partager les valeurs des gauchos et de les valoriser comme tu le fais.
Cela montre aussi à ma fille que lorsqu'on a des rêves, et que l'on met les moyens et les efforts qui vont bien, on y arrive et cela apporte du bonheur. Ce que j'ai pu partager avec ma fille restera à jamais dans nos cœurs. Merci d'avoir pu le rendre possible.
PS : C'est très important ! Ma fille insiste pour que je précise que j'ai monté Naranja et Mora Blanca (que nous avons surnommées respectivement Jovencita et Bonita).
 

Vaiana, octobre 2015

Chaval Saino et ado en Patagonia

Merci... d'avoir supporté mes bavardages, mes « mon cheval c'est le plus beau », mes questions stupides... Je suis très fière d'être la première enfant de la rando (13 ans!), mais je suis moins fière parce que grâce à la peau de mouton (amen !) et à mes rodilleras, c'était pas tellement dur, voire même facile... Bon ok j'avais un cheval parfait, le feu (important), et plein (2) assistants !
Merci à Ceferino pour ses cours d'espagnol (enfin surtout merci pour ma moyenne), pour sa gentillesse, et surtout je l'admire parce qu'il a le courage de descendre toutes les deux secondes pour ouvrir une barrière ou ramasser mes mallettes...
Merci aussi à Elsilina de ne pas s'être foutue de moi quand je disais à son cheval de pas défaire la tresse de Saino, de nous avoir fait découvrir ces paysages magnifiques, ainsi que de m'avoir rassurée sur le sort de mes chiens (on les a appelés Bueno et Vasnos), de ne pas m'avoir dit que mes piou-piou et mes poussinous allaient finir en poulet rôti, et que mes veaux, moutons et agneaux allaient finir en steak... MERCI !!!

Julia, avril 2015

Il y a des choses qui se vivent mais ne se racontent que très difficilement. Quelle aventure humaine au delà de la rando à cheval !
Merci pour ton investissement qui nous permet d’accéder à toutes ces choses merveilleuses. Continues de prendre soin de
nos Gauchos mais aussi prends soin de toi qui t’investis tant. Belle vie à toi et à ton projet humaniste.
À très bientôt ici, ou ailleurs. 


Jacqueline, avril 2015

Les mots ne suffisent pas pour décrire cette semaine extraordinaire. Seuls mes yeux et mon cœur pourraient le faire. J’emporte avec moi ces magnifiques souvenirs, vos sourires et vos visages lumineux. Que cette belle aventure continue, que vos projets se réalisent ! Merci à toi Lina et à tes amis gauchos, merci à vos chevaux, très cher Saino, si je pouvais t’emporter à l’île de la Réunion, tu serais le roi de la montagne !

 

Jean-Philippe, avril 2015

Cette randonnée a été une merveille par les rencontres faites avec les gauchos et leurs familles, mais aussi les paysages fabuleux traversés. Ce projet doit vivre pour permettre à d’autres personnes de connaitre cette aventure. Je vais réfléchir à bien d’autres devinettes à partager au coin du feu pour une prochaine visite. Merci encore ! Il ne faut pas oublier d’écrire que nos guides gauchos sont d’une élégante noblesse.

 



Hélene, avril 2015


Merci pour cet incroyable voyage. Je pensais partir en mission commando, devoir repousser les limites du possible, mais il n’en a rien été ! Décors fantastiques, itinéraires finement choisis, pauses et arrêts dans des lieux plus superbes les uns que les autres.
Lina, José et Ceferino, merci pour votre accueil si chaleureux et cette belle leçon de vie.
J’espère pouvoir vous revoir très bientôt, en attendant bon courage pour vos multiples projets !

 

Francois, mars 2015


Barbaro !!!
Merci pour cette
immersion dans le monde Gaucho, mieux qu’espérée ! Des Hommes purs dans une immensité préservée, une organisation qui roule simplement, une bonne description du contexte et une bonne bande de touristes, ça donne une balade qui marque et qui rappelle certaines valeurs oubliées. Une bonne initiative à poursuivre !

 


Pauline, mars 2015


Une semaine magnifique qui restera gravée dans ma mémoire ! Merci Elsilina pour ce beau projet et ton enthousiasme. Un grand merci à Juan, José et Ceferino qui ont pris soin de nous tels de vraies mères poules. Je sais maintenant que les Criollos ont le pied plus sûr que moi en toute circonstance !  Je suis ravie de vous avoir rencontrés, je serai bien restée plus longtemps ! Besos !


 

Marion, mars 2015



Merci pour cette super semaine qui est passé beaucoup trop vite ! C’était un plaisir de vous rencontrer.
Bonne continuation et à bientôt pour une prochaine rando !

 





Isabelle, mars 2015



Une grande première pour moi : Amérique du Sud, camping, cheval, sept jours…et une vraie réussite ! Une vraie belle équipe entre guides-gauchos et touristes : une osmose rare. Un beau voyage qui restera en tête. À bientôt, ou que ce soit dans le monde !


 

Salvador, mars 2015



Très belle randonnée, dans de paysages très variés, sur le dos de criollos aux qualités remarquables, pour leur endurance dans ces terrains difficiles, aux pieds sûrs et d’une sobriété extrême.
Merci à Ceferino et aux gauchos pour ces
moments de partage et aussi à Elsilina, la pasionaria de Patagonie. Un gran momento para siempre gravado en mi corazón. Besos





 

Patrick, mars 2015

Au-delà d’une randonnée extraordinaire, de par ses paysages, sa variété et sa gastronomie, nous avons rencontré des personnages hors du commun. Leurs qualités humaines, la passion qu’ils ont de leur métier de gaucho et maintenant de leur travail de guide mérite largement que la réussite soit au bout du challenge que leur a lancé Elsilina. À tous, bravo, merci et bonne chance à Soliecol !


Yvan et Catherine, janvier 2015

La Patagonie, et mieux, la Patagonie à cheval, était un rêve qui semblait inaccessible et puis on a découvert Soliecol, qui propose exactement ce qu’on recherche : une rando avec peu de monde, bien diversifiée, avec des accompagnateurs attentifs, des paysages mythiques, des chevaux excellents… On est enchantés de toutes ces découvertes, merci à Elsilina, José et Ceferino, le Tromen est fabuleux ! Revanche en 2016 !
 

Daniel, janvier 2015

Nous avons pu vivre la vie dure des gauchos et découvrir cette partie merveilleuse de l’Argentine. Le parcours a été très intéressant.

Site développé et mis à jour avec le Système G